Brûlage

Chaque année, près d’un million de tonnes de branches, résidus de tonte et feuilles partent en fumée.  Et lorsque vous brûlez 50 kg de végétaux à l’air libre vous faites au niveau de l’émission de particules fines nocives pour la santé l’équivalent de 13000 km en voiture diesel dernière génération !!!

Des méfaits souvent méconnus

Broyage, paillage, compostage, valorisation énergétique : les alternatives au brûlage valorisent cette ressource et existent sur le territoires avec des infrastructures et des accompagnements pour la montée en compétence des citoyens.

L’arrêté préfectoral du 10/06/2009 portant réglementation des conditions générales d’emploi du feu dans le département a été actualisé afin de tenir compte des dernières évolutions réglementaires, en particulier celles relatives au brûlage des déchets verts, directement lié à la qualité de l’air.

En conséquence vous trouverez ici le nouvel arrêté préfectoral, signé le 26 septembre 2019, portant réglementation des conditions générales d’emploi du feu dans le département du Morbihan a été publié au Recueil des Actes Administratifs (RAA spécial du 2 octobre 2019).

L’article 3 de cet arrêté est très clair et sera bien sûr strictement appliqué sur la commune.